Euroméditerrannée – acte 2 » La Concertation » Les Crottes, noyau villageois

La Concertation

Les Crottes, noyau villageois

Le secteur des Crottes se situe depuis une dizaine d’années en frange d’opérations urbaines de natures très différentes : vaste opération privée de logements, projet ANRU, zones d’aménagement concerté, etc. Le village n’a pour l’heure bénéficié qu’à la marge de ces projets urbains ; l’enjeu est donc qu'il puisse désormais profiter également de ces dynamiques.

Un élément d'identité fondamental pour la ZAC Littorale

Le déploiement progressif de la ZAC littorale peut contribuer à une mise en mouvement significative du quartier des Crottes. Si les méthodes diffèrent entre l’aménagement des friches industrialo-portuaires et la rénovation du village existant, il y a une forte nécessité pour le village des Crottes de « prendre le train » de la rénovation urbaine, pour que l’écart ne se creuse pas de part et d’autres de la rue de Lyon. 

Un enjeu d'ouverture vers l'est : le lien avec Le Canet et le futur parc

L’ouverture du faisceau ferroviaire va créer de façon très significative un appel d’air important vers le nouveau quartier du Canet et l’espace du futur parc. En supprimant la barrière ferroviaire, et donc en rendant le village traversant d’est en ouest, la réalisation de ce nouvel espace vert d'ampleur achèvera le désenclavement du noyau villageois qui a vocation à devenir un espace d’accroche important alliant ambiances villageoises et urbaines, petite échelle et grande échelle, composition territoriale urbaine et traditionnelle.

> LES RENDEZ-VOUS DE LA CONCERTATION